Lyon et Bordeaux pour l’honneur français.

Alors que l’OM est passé à la trappe en fin de soirée suite à sa défaite contre Fenerbahce (voir article précédent), lyonnais et bordelais ont assuré leur billet pour le prochain tour. Les Gones avec le point du nul à Prague se sont même offert une première place (1-1), alors que Bordeaux, tombeur de Bruges (1-2), jouera aussi les seizièmes de finale, avec une finale pour la première place face à Newcastle dans deux semaines. Naples, Levante, Leverkusen, Kharkov et Genk compostent aussi leurs billets pour la suite de la compétition avant la dernière journée.

Lyon, la jeunesse et la première place.
L’OL doit prendre un point sur ces deux derniers matchs pour s’assurer finir leader du groupe I. Du coup, Remi Garde offre du temps de jeu à ses remplaçants et notamment aux jeunes formés au club. Un trio offensif totalement inédit avec Benzia, Ghezzal et Ferri, tous trois alignés d’entrée de partie, pour un total de six joueurs formés entre Rhône et Saône (Vercoutre, Umtiti, Grenier, plus les trois joueurs offensif cités précédemment). Première chaude alerte à mettre à l’actif de Yohann Gourcuff qui trouve la transversale de Vaclik (38e). Mais le milieu offensif qui vient de faire son retour en Bleu, nous montre sa forme actuelle avec une ouverture lumineuse pour le jeune Benzia, qui avec réussite ouvre le score (46e). Les Gones ne tiendront cet avantage que peu de temps, puisque dans la foulée, Husbauer, qui marque sur un service en retrait de Prikyl (53e). L’OL s’en contente et s’offre la première place du groupe, avant de recevoir le Kiryat Shmona à Gerland, rencontre à laquelle les jeunes pousses de Rémi Garde devraient prendre part.

Bordeaux fait le métier.
Toujours en course pour la qualification, les hommes de Françis Gillot se déplaçaient à Bruges, club qui présentait un danger pour les girondins dans la course à la qualification, avec juste trois points de retard sur Bordeaux. Mais, les bordelais peuvent compter sur Jussie, qui débloque rapidement la situation, après trois petites minutes de jeu, avant de doubler la mise, juste avant la pause : profitant d’une grossière erreur du dernier défenseur, Jussie n’a plus qu’à aller battre Kujovic. En seconde période, Lestienne réduit la marque (85e), mais trop tard pour espérer renverser la vapeur, Bordeaux prend trois points et s’empare par la même occasion de la tête du groupe, à cause du nul de Newcastle à domicile (1-1) contre le Maritimo, malgré un but de l’ancien rennais Sylvain Marveaux.

Le reste des groupes.
Dans le groupe G, le Racing Genk a fait le boulot contre les surprenants hongrois de Videoton. Une victoire 1-0 à l’extérieur permet aux Belges de prendre une sérieuse option sur la qualification. Dans l’autre match, le Sporting n’y arrive toujours pas et subit une lourde défaite en Suisse, contre le FC Bâle de David Degen, qui marque le troisième et dernier but des siens (3-0). Bâle second devra faire le métier à Genk et espérer un faux pas de Videoton pour espérer passer le premier tour.
Dans le groupe H, le Rubin Kazan et l’Inter, tous deux qualifiés, s’affrontaient en Russie. Et l’Inter va prendre un bouillon terrible, avec une équipe, certes pas mal remanier notamment au milieu et en attaque. Du coup après deux minutes de jeu Gokdeniz ouvre le score, et en toute fin de match, l’ancien buteur de Malaga, Salomon Rondon inscrit un doublé. Victoire du Rubin Kazan qui s’assurent au passage la première place. Dans l’autre rencontre sans enjeu, 1-1 entre Bakou et le Partizan Belgrade.
Un mot sur Tottenham et Hugo Lloris dans le groupe J. Face à la Lazio, le portier français a sorti une grosse prestation avec plusieurs arrêts de grande classe, qui permettent aux Spurs de prendre un point au stadio Olimpico et d’espérer se qualifier. Il faudra un petit point aux anglais face au Pana lors de la dernière journée pour pouvoir se qualifier, car le Pana a battu hier les slovènes du Maribor, grâce à Vitolo sur pénalty (1-0).
Le Métalist Kharkov et Leverkusen, déjà qualifiés dans ce groupe K, se livraient un duel pour la première place hier en Ukraine. Les ukrainiens s’offrent un trois sur trois à domicile, en venant à bout de l’équipe de Samy Hyppia, grâce à des réalisations de Cristaldo et de Cleiton Xavier. Dans l’autre rencontre, victoire pour du beurre de Rosenborg contre le Rapid Vienne (3-2).
Enfin, pour finir ce tour d’Europe, le groupe H, dans lequel Hanovre, teneu en échec par Twente (0-0) et Levante, vainqueurs 3-1 d’Helsinborgs (buts de Rodriguez, Biop et Iborra), s’offrent la qualification, avant de s’affronter lors de la dernière journée pour la première place du groupe. Un match nul des allemands en Espagne suffirait à Hanovre pour conserver la première place.

Un tour d’Europe qui a une autre saveur en France, grâce à l’OL et Bordeaux qui se sont prêtés au jeu de la Coupe d’Europe, pour viser un peu plus haut que certains clubs français ces dernières années. ILs joueront les seizièmes de finale et les deux équipes en tête de Ligue 1 peuvent encore nous réserver de belles choses.

B.

Pas de commentaires.



  • Livescore gratuit fourni par FootenDirect.com

  • Pariez ici:



  • Partenariat Spécial:

    Logo d'HobeDesign

    Logo de Footuzz
  • Nos partenaires:

    Logo de wysiwatch


    Logo de voyages en ballon


    Logo d'Hors Jeu