Serie A : le réveil de la Juve.

Alors que la Juventus voyait Naples pointer le bout de son nez à trois points, cette vingt-quatrième journée de Serie A a pour enseignement l’avance de cinq points reprises par les bianconeri, grâce à la victoire sur la Fiorentina (2-0), conjuguée au nul concédé par le Napoli sur la pelouse de la Lazio (1-1). Dans le haut du tableau, Milan cale à Cagliari (1-1) au profit de l’Inter, qui après un joli succès contre le Chievo (3-1) retrouve la quatrième place. Derrière, la chute continue pour la Roma alors que Palerme file tout droit vers la Série B.

La Juve maîtrise, le Napoli perd des points.
Alors que Naples revenait à trois longueurs, il fallait que la Juve reprenne son rythme de patron pour maintenir son avance. Dans ce choc de la 24e journée, les bianconeri, avec Anelka sur le banc, recevaient la Fiorentina de Toni & Jovetic. En début de match Jovetic (16e) répond à Marchisio, mais les deux joueurs manquent de réussite. Mais Mirko Vucinic lui en déborde de réussite : une reprise de presque de 30 mètres et c’est au fond du but de Viviano, 1-0 pour la Vieille Dame. Avant la pause, Matri enlève tout suspens à la rencontre, en concluant un superbe travail de Vidal. Second but en deux matchs pour le buteur italien, très critiqué après la demi finale de coupe d’Italie où il avait énormément vendangé. Victoire importante de la Juve, qui profite du nul dans le second choc de la journée.
Ce second gros match opposait le Napoli second, à la Lazio troisième, et qui devait, devant son public, essayer de mettre fin à une série de quatre matchs sans victoires. Au terme d’une partie vivante et intense, les vingt deux acteurs se quittent sur un score nul : en contre attaque, Floccari avait ouvert le score suite à un centre de Konko (11e), mais Naples, qui touche deux fois la barre, n’abdique pas et c’est son défenseur Hugo Campagnaro qui égalise en fin de partie (86e). Louis Saha, tout juste transféré à la Lazio a joué ses premières secondes avec le club romain. Les deux clubs se quittent dos à dos, au grand plaisir de la Juventus.

Les Milan à la lutte.
Après cette journée, avantage à l’Inter. En clôture de cette journée, les hommes d’Andrea Stramaccioni recevait le Chievo Verone. Pas de retardataire à San Siro et au bout de deux minutes, Cassano fusille Puggioni dans l’angle fermé. Mais comme trop souvent cette saison, les errements défensifs des nerazzuri profitent aux visiteurs et Rigoni étrangement seul, à tout le plaisir d’ajuster sa tête et d’égaliser. Mais Ranocchia ne laisse pas douter les siens et surgit sur corner, pour redonner l’avantage aux siens cinq minutes seulement après le but de Rigoni. Au retour des vestiaires, un but 100% argentin clôt ce succès de l’Inter : Cambiasso pour le 9e but de la saison de Milito. L’Inter retrouve la quatrième place.
Le rival Milanais qui s’en était emparé la semaine dernière, a laissé échappé sa place avec un nul concédé en Sardaigne. Allegri reconduit son trio crété Balotelli-El Shaarawy-Niang, mais c’est bien les rossoblù qui prennent l’avantage grâce à Ibarbo qui surgit sur un ballon aérien. Milan tente de revenir et Balotelli pousse Astori à la faute. Titulaire avec la Nazionale contre les Pays Bas quatre jours plus tôt, le défenseur italien est exclu et laisse le loisir à Balotelli d’égaliser. Milan tente le tout pour le tout mais l’ancien attaquant de City rate la balle de match. Milan reste invaincu en Série A en 2013.

La Roma au plus mal, Palerme s’effondre.
Durant cette semaine, les deux clubs ont changé d’entraineur pour des raisons différentes. La Louve pour retrouver l’Europe, les rosaneri pour se sauver. Mais les effets psychologiques n’étaient pas au rendez vous ce weekend. La Roma a subi la loi de la Sampdoria, dans un stadio Ferraris chaud bouillant. Pourtant la Roma aurait pu connaître un autre sort en ce dimanche après midi : but refusé à Lamela et derrière but d’Estigaribia 1-0. Pénalty loupé par Osvaldo et Sansone d’un coup franc subtil pour le 2-0. Lamela relance la partie mais le jeune espoir Icardi inscrit le break sur corner. La Roma continue de descendre. Grâce à un but rapide de Roberto Pereyra (7e), l’Udinese tape le Torino et double la Viola.
Dans le bas de tableau, Palerme (20e) affrontait Pescara (18e) : rencontré décisive dans la lutte pour le maintient, mais le promu va surprendre les siciliens, grâce à Bjarnason, mais Fabbrini, arrivé cet hiver de l’Udinese, limite la casse en égalisant. En accrochant Bologne (1-1), Sienne reste dans la course au maintient : l’ancien lorientais Emeghara ouvre la marque, mais devant son public, Koné égalise pour Bologne, qui reste 15e.
Pour terminer, matchs nuls et vierges entre Parme et le Genoa, mais également entre l’Atalanta et Catane.

La Juve reprend le large mais au vu des différents championnats, la Série A est actuellement le championnat avec le plus de suspens : 12 points d’avance pour Manchester United, autant pour le Barça, 14 pour le Bayern et six pour le PSG. Rendez vous en Série A si vous aimez le rebondissement.

Ben Sftti.

Pas de commentaires.



  • Livescore gratuit fourni par FootenDirect.com

  • Pariez ici:



  • Partenariat Spécial:

    Logo d'HobeDesign

    Logo de Footuzz
  • Nos partenaires:

    Logo de wysiwatch


    Logo de voyages en ballon


    Logo d'Hors Jeu